0smose

notre instagram

Népal, la lumière du rap

Du GrandMaster Splinter à Adios Bahamas, itinéraire d'un magicien




La tâche est ardue. Rendre hommage au rappeur parisien n’est pas évident. Mais comme la musique de Népal est “mieux” d’après son ami Sheldon, on s’attelle à trouver les mots les plus justes.



2011 signe ses débuts avec la 75e Session: il inaugure la série de freestyles John Doe, qui a la particularité de ne pas montrer les visages des rappeurs qui performent. Les prémisses de cet anonymat qui lui est si caractéristique: caché, Népal reste humble et laisse sa musique parler à sa place, il refuse un culte de la personnalité.





La fusion artistique se fait avec Doums: création du duo 2Fingz, qui sort un projet éponyme en 2011 et l’intemporelle mixtape La Folie des Glandeurs 2 ans plus tard.



Il entreprend d’abord son œuvre sous le pseudonyme de Grandmaster Splinter: il sort trois medleys entre 2012 et 2014.
En 2014, le projet 16par16 est le premier signé Népal.
En parallèle, il produit sous le nom de KLM. À la fois, rappeur, beatmaker, graphiste et vidéaste, il imagine 444nuits, sorti en 2016. Une masterclass à tous les niveaux: conceptuel, envoûtant et universel. Le projet se divise en deux parties: une rose, plus audacieuse et une bleue, plus introspective. Un second collectif naît: Les Gars Laxistes.





En 2017, 444jours après 444nuits, sort 445e nuit, un EP 8 titres: une immersion dans l’univers de Népal, des prods terriblement efficaces et des flows oscillant entre nonchalance et technique irréprochable.
Ensuite suivra le planant KKSHISENS8 dans lequel l’inspiration japonaise est omniprésente. Son propre label, Triple 4 Gear, voit le jour en 2019.



Népal quitte la terre ferme le 9 novembre de cette même année. Cette annonce s’ensuit de nombreux hommages venant de toute la sphère rap.



Adios Bahamas, son ultime message, sort le 10 janvier 2020, la 75e Session tenant à respecter sa volonté. Népal nous parle de spiritualité, de la mort, de la vie, d’une réalité sombre mais au sein de laquelle on peut trouver l’espoir. C’est une véritable ode à l’humanité et un spleen qui éclaire chacun d’entre nous. On retrouve sa poésie sur des prods uniques en leur genre. Profondeur et légèreté s’allient, l’0smose est totale.



Adios Bahamas vivra longtemps.



catégories

récents

Gardiens de la Paix

29/12/2020

Nina Simone, Légende

30/11/2020

L'Eté d'0smose : un océan de partage pendant le mois d'Août

07/09/2020
Afficher plus